Don par courrier | Restos du Coeur

Don par courrier

Ce sont les dons des particuliers qui nous permettent de continuer nos actions. Votre geste de solidarité contribue à rendre notre société plus vivable.

Grâce à la loi Coluche, votre don vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt.


DON PAR CHÈQUE OU PAR MANDAT


Il suffit d'envoyer un chèque ou un mandat libellé à l'ordre des Restos du Cœur accompagné, si possible, d'un bulletin de solidarité rempli et imprimé à :

Les Restaurants du Cœur - Service Donateurs - 42 rue de Clichy - 75009 Paris

Particuliers : Téléchargez le bulletin de soutien PONCTUEL

Entreprises : Téléchargez le bulletin de soutien PONCTUEL

Associations : Téléchargez le bulletin de soutien PONCTUEL

 


SOUTIEN REGULIER / PRELEVEMENT AUTOMATIQUE

 

Pour mettre en place un prélèvement automatique, il vous suffit  d'imprimer et de remplir le mandat de prélèvement et de le retourner accompagné obligatoirement de vos coordonnées bancaires (IBAN) à :

Les Restaurants du Cœur - Service Donateurs - 42 rue de Clichy - 75009 Paris

Particuliers : Téléchargez le bulletin de soutien REGULIER

Entreprises : Téléchargez le bulletin de soutien REGULIER

Associations : Téléchargez le bulletin de soutien REGULIER

 

 

 

     DON DE TITRES-RESTAURANT

 

Les Restos du Cœur font appel à la mobilisation des entreprises distribuant des titres-restaurant à leurs salariés. 100% de la valeur des titres-restaurant collectés sont affectés aux missions sociales des Restos du Cœur.

Grâce à vous, la collecte de titres-restaurant en 2013/2014 a permis de distribuer 240 000 repas aux personnes les plus démunies (1 euro = 1 repas).

Téléchargez l’affiche en format A3 pour l’apposer dans vos locaux (cantines, couloirs, CE, etc.).

Les titres-restaurant collectés sont à envoyer sous pli NON affranchi à l’adresse suivante :

Les Restaurants du Coeur

Libre Réponse N° 53061

91129 PALAISEAU Cedex

 

NB : Les dons de titres-restaurant n’ouvrent pas droit aux déductions fiscales prévues par les articles 200 et 238b du Code Général des Impôts.