Aide aux gens de la rue

Dès leur création, les Restos du Cœur ont apporté une aide inconditionnelle et gratuite aux personnes contraintes de vivre dans la rue.

pct-action-aidegensrue

Les Restos ont donc toujours eu à cœur de se mobiliser pour permettre aux plus exclus d’être accueillis, écoutés et accompagnés. Pour y parvenir un des piliers  des activités est  de faciliter la rencontre en proposant des actions sans inscription ou contrepartie, sans condition d’accueil  et respectueuses de l’anonymat. L’accueil est inconditionnel.

Quatre activités différentes sont mises en œuvre. L’activité la plus ancienne  « Camion ou Bus du Cœur, propose des temps de convivialité autour d’un repas chaud dans la rue. Parallèlement, des Points Chauds (restaurants sociaux) ont aussi été développés permettant d’accueillir un autre type de public, lui aussi sans logement. Des accueils de jour se sont créés depuis les années 90. Enfin, les maraudes, se développent surtout depuis 2002 et, complètent ce panel d’activités.

Parallèlement des actions ponctuelles visant à répondre aux grands froids ou aux fortes chaleurs sont organisées. Autant que de besoin, il s’agit de proposer les supports nécessaires pour réduire les risques liés aux rigueurs climatiques : eau, produits textiles, duvets par exemple.

Dans un contexte de plus en plus difficile : 3, 8 millions de personnes mal logées, 141500 sans domicile dont, 31000 enfants, ces activités sont plus que jamais nécessaire sur l’ensemble des territoires.

Maraude

Tout au long de l’année, une trentaine d’équipes mobiles sillonnent à pieds ou en voiture, les rues des centres urbains, mais aussi de plus en plus souvent des milieux ruraux.  Les équipes de maraudeurs ont pour mission d’aller à la rencontre de ceux qui n’ont plus la force ou l’envie de venir chercher de l’aide. Elles repèrent les personnes les plus isolées et leur proposent une écoute, un soutien, un accompagnement. La mission de veille est une des fonctions principales de l’activité, qui répond également aux besoins les plus urgents en proposant par exemple des produits permettant de lutter contre les rigueurs climatiques tout au long de l’année (produits textiles, eau etc.) Les équipes travaillent en collaboration avec l’ensemble des acteurs de l’urgence sociale pour un accompagnement efficace et pérenne.

DSC_5000

Accueil de jour

Dans les accueils de jour Restos, les personnes accueillies doivent pouvoir se reposer et s’éloigner du stress de la vie sans logement et avoir accès à des services permettant de couvrir les besoins élémentaires de toute personne. Les équipes organisent la mise à disposition d’équipements pour maintenir une hygiène personnelle (sanitaires, douches, buanderie…) mais également des activités d’aide à la personne centrées sur l’écoute, l’orientation et l’accompagnement : aide juridique, ateliers de français, accès aux services du quotidien (téléphonie, internet, électricité…), des ateliers artistiques, des activités culturelles et sportives, des sorties ou encore des permanences avec des partenaires médicaux.

Camions et bus du Cœur

Camions et Bus du Cœur proposent dans l’espace public des rendez-vous sur des points fixes qui permettent des moments de rencontre et des temps de convivialité. Le plus souvent ils se déroulent autour d’un repas à consommer sur place et c’est aussi l’occasion pour les accueillis de se retrouver et de créer du lien. C’est l’occasion de trouver une écoute attentive, un renseignement utile, une bonne adresse… Les équipes de rue organisent également des activités de vestiaires, de bibliothèque ou encore des sorties culturelles et de loisirs.

Les 29 Camions des Restos sont présents 160 fois par semaine sur plus de 40 points de rendez-vous différents.

La capacité des 2 600 bénévoles Camions et Bus du Cœur à accueillir un tel flux dans des conditions aussi difficiles relève du défi quotidien. Grâce à leur expertise, les équipes gèrent plus de 710 000 contacts annuels, tout en garantissant accueil et convivialité 10 mois par an en moyenne.

Les points chauds – points accueils

Les “points chauds” accueillent dans des espaces fermés aménagés à cet effet un public principalement composé de personnes sans abri et isolées autour d’une table afin de partager un repas : petit-déjeuner, déjeuners ou dîners.

Sur 35 points chauds, ce sont 480 000 prestations alimentaires qui ont été servies cette année.

Plan de lutte contre les rigueurs climatiques

Eté ou hiver il s’agit de venir  en aide et dans l’urgence à des personnes victimes du froid, ou du chaud notamment en fournissant pour des familles ou des personnes isolées des moyens immédiats de se chauffer (fluides ou matériel), ou en organisant des distributions de bouteilles d’eau.

Cette année, il aura permis de fournir, aux personnes à la rue, des produits de lutte contre le froid : 5 000 duvets et parkas, près de 10 000 sweat-shirts polaires et 15 000 paires de chaussettes ont été distribués.

Toutes ces activités sont complémentaires des autres activités des Restaurants du Cœur, notamment, les centres de distribution où les personnes sans logement peuvent y être également orientées.

©Eric Patin