L’atelier des Restos : prix du public des Creative Awards

29 mars 2018

Parce ce qu’un repas ne suffit pas

L’ATELIER DES RESTOS 

Le public avait un peu plus de dix jours pour voter en ligne pour sa campagne préférée des Creative Awards 2018. C’est Sophie Blois et sa campagne “L’Atelier des Restos” qui a remporté le prix du public.

Les Restos du Cœur se réjouissent du choix du public. Cette campagne montre en effet l’étendue des actions que conduisent les bénévoles des Restos au-delà et à partir de l’aide alimentaire. Merci à toutes celles et tous ceux qui ont manifesté leur intérêt pour ce projet et encore merci à Saxoprint pour leur engagement dans une action de solidarité.

Patrice Blanc, président bénévole de l'association

En effet, “L’Atelier des Restos” répond très bien au brief du concours “Parce qu’un repas ne suffit pas”. L’objectif était de sensibiliser au fait que les Restos du Cœur n’œuvrent pas seulement dans l’aide alimentaire mais agissent sur un ensemble de leviers qui permettent de lutter contre la précarité et l’exclusion, aidant ainsi les personnes accueillies à retrouver le chemin d’une réinsertion durable (soutien à la recherche d’emploi ; ateliers et chantiers d’insertion; conseil budgétaire et micro-crédit; accès aux droits et à la justice; culture, loisirs et départs en vacances; aide aux gens de la rue; ateliers de français et accompagnement scolaire; logement; estime de soi).

L’atelier des Restos à certainement rencontré un écho auprès du grand public qui a été sensible à l’idée qu’il y a besoin de réparer les femmes et hommes dans la difficulté. Au-delà des repas les Restos donnent tous les outils qui permettent à chacun de se réinsérer

Pascal Grégoire, Président de jury des Creative Awards 2018

Les autres grands prix seront attribués lors de la remise de prix prévue le 17 mai.

 

Un grand bravo à Sophie Blois qui remporte ce prix du public !

Graphiste / Webdesigner depuis 7 ans.

Je souhaitais créer une atmosphère intimiste et chaleureuse et m’appuyer pour ce faire, sur un jeu de lumière. L’univers me permettait d’attirer, de capter le spectateur, de l’immerger dans un univers, celui des Restos du Cœur. Je souhaitais « mettre la lumière » sur les coulisses des Restos du Cœur, montrer « l’envers du décor ». Représenter visuellement un atelier de bricolage me semblait être adéquat pour illustrer l’univers des services proposés par l’Association. Certains services étant méconnus du public, j’ai pensé que m’inspirer d’un visuel évocateur pour tous, permettrait de capter l’intérêt et la compréhension du plus grand nombre. Et puis osons le dire, chaque bénévole est, en quelque sorte, un artisan du cœur. L’artisan du cœur qui, grâce à ses outils, « répare » et « reconstruit » les personnes dans le besoin.