Nos partenaires institutionnels


Le Fonds européen d’aide aux plus démunis 

 

Depuis 1987, l’Union européenne (UE) fournit une aide alimentaire aux Restos du Cœur. L’histoire de cette aide alimentaire européenne est intrinsèquement liée à celle de l’association, grâce à Coluche qui défendit « l’ouverture des frigos de l’Europe », au Parlement européen de Strasbourg en 1986.

Aujourd’hui, un repas sur quatre distribué par les Restos du Coeur provient d’un financement européen, via le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD).

La France a choisi d’utiliser ce fonds pour financer l’achat, le transport, le stockage et la distribution de denrées alimentaires.

L’aide alimentaire fournie par le FEAD est une porte d’entrée qui permet de déployer de nombreuses actions d’aide à la personne.

3,8 milliards d’euros sont alloués au FEAD pour la période 2014-2020 dont 500 millions d’euros par an pour la France. L’aide alimentaire européenne vient en aide à 16 millions de personnes en Europe et 5,5 millions de personnes en France en 2017.

        

 

La CPO (Convention pluriannuelle d’objectifs)

Le Contrat pluriannuel d’objectif (CPO) signé tous les 3 ans entre les Restos du Coeur et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du ministère des Solidarités et de la Santé permet de soutenir l’action de tête de réseau de l’association nationale, pour toujours mieux accompagner les personnes accueillies.