Nos ressources humaines bénévoles et salariées

Nos ressources humaines bénévoles et salariées

Le fonctionnement des Restos du Cœur s’appuie sur le travail au quotidien d’une équipe engagée.

En 2015-2016 nos 71 000 bénévoles ont continué à œuvrer au quotidien au sein des centres Restos et leur engagement nous a permis de répondre aux besoins sans cesse croissants des personnes accueillies.

Un pôle bénévolat AD, rattaché aux missions sociales a été créé en Janvier 2015 afin de prendre en compte l’animation du parcours des bénévoles de terrain, de leur accueil à la mise en place des formations adaptées et au suivi de leur engagement. Parallèlement, sur le terrain, quelques salariés sont embauchés au niveau de chaque association départementale car certaines fonctions spécifiques nécessitent un suivi quotidien et une technicité particulière (travail social dans les centres d’hébergement, accompagnement social dans le cadre de l’insertion, fonctions de comptabilité, de logistique, etc.).

Il en est de même au siège et dans les antennes de l’association nationale où une équipe, composée de 256 bénévoles, d’une soixantaine de salariés et une quinzaine de jeunes étudiants en contrat d’alternance, travaille en étroite collaboration sur l’ensemble des missions. Au sein de chaque équipe, la complémentarité bénévole/salarié est une richesse pour notre structure. Le bon fonctionnement au quotidien passe par une définition claire des rôles et responsabilités. Homme ou femme, étudiant, actif ou retraité, chaque bénévole trouve la place qui correspond à sa disponibilité et à son savoir-faire. Les Restos ont en effet des besoins extrêmement variés : logistique, distribution alimentaire, écoute et accompagnement mais aussi comptabilité, informatique, animation, etc. Une charte d’engagement du bénévole rappelle quelques principes éthiques et l’importance de poursuivre un but d’intérêt général.

La formation : un des acteurs majeurs de l’association

Le service formation est l’un des acteurs de l’association qui participe à l’accompagnement des équipes bénévoles dans le déploiement des objectifs fixés par le Conseil d’Administration. Il contribue à l’amélioration des actions d’aide aux personnes accueillies en préparant les bénévoles engagés dans l’association à leurs missions et à leurs responsabilités en respectant les directives nationales. Près de cinquante modules de formation, conçus par l’association nationale, accompagnent les bénévoles dans leurs missions aux Restos, dans trois domaines :

  • Les formations « socle »
    Il s’agit de permettre aux bénévoles de mieux connaître l’association dès leur entrée aux Restos, de pouvoir s’engager en connaissance de cause et de se mobiliser sur les points forts de l’objet social de l’association : l’accueil pour tous et l’accompagnement des personnes accueillies indispensables à la réalisation de la politique Restos d’aide à la personne.
  • Les formations « base de métiers »
    Ces formations ont pour but d’aider les bénévoles à assumer leurs responsabilités ou des fonctions particulières en leur apportant des compléments techniques (parcours de formation des responsables d’un centre Restos, comptable, trésorier, responsable des approvisionnements départementaux, responsable de sortie pour les gens de la rue, responsable d’activité logement, etc.). Par ailleurs, pour soutenir le développement des missions sociales des Restos, des thèmes tels que l’aide à la personne sont développés pour les équipes engagées dans des actions spécifiques (conseiller et accompagner dans la recherche d’emploi, les ateliers de l’équilibre alimentaire, alimentation infantile aux Restos Bébés, animer un espace livres, aide au français, mise en œuvre d’un projet vacances, etc.).
  • Les formations des intervenants de la formation
    Pour pérenniser et assurer la qualité des animations des formations Restos, il est indispensable de mettre en place une formation continue des intervenants du service. Des formations spécifiques sont donc organisées en vue d’approfondir et d’enrichir les capacités des formateurs Restos à animer des séquences de formation, en choisissant des techniques adaptées aux bénévoles avec des outils pédagogiques qui leur sont appropriés. Ces formations sont réalisées en lien avec les Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Éducation Active (CEMÉA), organisme extérieur spécialisé dans ce type de pédagogie.

La formation est structurée en trois niveaux :

Au siège

Le service formation prépare les bénévoles à répondre aux attentes et aux besoins des personnes accueillies dans le respect des valeurs Restos, dans le cadre d’une politique de formation interne décidée par le Bureau et le Conseil d’Administration.

Les formations qui se déroulent à ce niveau sont principalement les formations destinées aux services pour la prise de responsabilité et le développement des compétences, ainsi que la formation des formateurs.

Dans les antennes

Les correspondants formation sont chargés par l’antenne et le service formation de la mise en place des parcours de formation dans les AD qui leur sont attribuées. Ils sont, entre autres, chargés d’organiser et de réaliser, avec l’aide des AD, les formations implantées au niveau de l’antenne : formation continue des chargés de formation et animateurs départementaux, parcours des responsables de centre, “Accompagner aux Restos”, etc.

Dans les Associations Départementales

Le chargé de formation est l’animateur et le coordinateur de l’équipe formation de son association départementale. Il est responsable dans son département de la réalisation des formations initiales qu’elles fassent partie du domaine “Socle” (Mieux connaître les Restos, Participer à l’aide à la personne…) ou “Base de métiers” (Initiation à l’inscription, Accueillir et décider en équipe…).

Avec son équipe de formateurs, il en assure l’organisation et l’animation en respectant les objectifs et les contenus qui lui sont transmis par son correspondant.

L’objectif de ces différentes formations, est d’informer, de sensibiliser et de soutenir l’ensemble des personnes engagées aux Restos. Elles évoluent en permanence pour s’adapter toujours plus aux besoins des personnes accueillies, aux attentes des bénévoles et aux directives du Conseil d’Administration.