Emploi

Face à un marché de l’emploi toujours plus tendu, les Restos mettent en œuvre un accompagnement global et personnalisé pour les publics qu’ils accueillent : remobilisation autour de leur projet professionnel, levée de leurs freins à l’emploi, passerelles vers la formation et le monde de l’entreprise.


Plusieurs types d’actions sont développés :


Le soutien à la recherche d’emploi


RESTOS —Picto_Aide Emploi V2Un accompagnement personnalisé

Le SRE est proposé par des équipes de bénévoles aux personnes accueillies dans les centres d’activités.  C’est un accompagnement global et personnalisé tout au long des étapes de la recherche d’emploi :

  • remobilisation de la personne et levée des freins à l’emploi
  • définition du projet professionnel
  • Utilisation des Techniques de Recherche d’Emploi : CV, Lettre de motivation et préparation aux entretiens de recrutement
  • Mise en situation d’entretien de recrutement
  • Passerelles vers des offres d’emploi notamment grâce à la mobilisation d’un réseau de partenaires locaux institutionnels et privés : mission locale, Pôle Emploi, organismes de formation, entreprises

Afin de développer cette activité dans tous nos centres, nous recherchons des bénévoles pouvant consacrer un peu de leur temps au Soutien à la Recherche d’Emploi !

Proposez votre bénévolat

ACIL’insertion par l’emploi

Soutenez les structures d’insertion des Restos

Faites un don ISF

102 ateliers et chantiers d’insertion
3 associations intermédiaires
2 006 personnes accompagnées par an
52% des salariés en insertion accèdent à l’emploi ou à la formation à la sortie

Une utilité sociale reconnue

Créés à partir de 1989 aux Restos du cœur, les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) servent essentiellement à redonner l’envie et les possibilités d’une insertion aux personnes qu’elles accueillent, souvent très éloignées de l’emploi.  En effet, l’apprentissage d’un savoir-faire par des gestes et les habitudes du travail dans un environnement moins contraignant que celui de l’entreprise sécurise et valorise les participants en leur donnant un fort sentiment d’utilité sociale.

Employés et accompagnés, les salariés en insertion sont encadrés par une équipe de professionnels (encadrant technique et conseiller en insertion professionnel) et de bénévoles qui pilotent l’activité et proposent des activités d’aide à la personne telles que le conseil budgétaire, le microcrédit, les ateliers de français, des activités culturelles etc.

La plupart des activités des ACI présentent une double utilité car elles sont également au service de la mission sociale des Restos:

  • 41 jardin d’insertion pour les personnes qui connaissent de très lourdes problématiques sociales. Cette réalité est rendue possible grâce au support en tant que tel et par la dimension globale de l’accompagnement qui y est mené permettant ainsi un taux de sortie vers la formation et l’emploi ;
  • 19 entrepôts logistiques organisant la livraison des centres de distribution de leur département, 3 de ces entrepôts ont réalisé des formations qualifiantes sur le chantier en préparation de commandes avec des résultats exceptionnels ;
  • 11 ateliers de rénovation de logement, chargés de remettre en état les centres de distribution, les centres d’hébergement et les résidences sociales des Restos ;
  • 9 cuisines d’insertion : cuisines professionnelles confectionnant chaque jour des repas à destination des gens de la rue ainsi que des restaurants d’application au sein de l’Association Départementale dont 1 conserverie ;
  • 17 ateliers de réhabilitation de meubles, d’électroménager, d’ordinateurs et autres, essentiellement au service des personnes accueillies et des Restos du Coeur.
  • 3 ateliers d’entretien d’espaces verts
  • 1 atelier couture et 1 atelier coiffure

Quant aux « Petites Ruches », ces associations intermédiaires, ont pour objet l’embauche de personnes sans emploi et rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, en les mettant à disposition à titre onéreux de personnes physiques ou morales (propreté, jardinage etc.).

L’activité n’est qu’un « support d’insertion», c’est-à-dire que la plupart des salariés en insertion s’orientent vers un autre domaine que celui exercé dans la structure d’insertion des Restos du Cœur. Dans ce but, et pour garantir des emplois à la sortie de la structure, les Restos développent des partenariats avec des entreprises qui s’engagent à leurs côtés.

Les Tremplins du Cœur

L’association « Les Tremplins du Cœur » permet aux personnes accueillies de retrouver une activité professionnelle de façon durable. Elle propose des formations qualifiantes ou certifiantes sur des métiers « en tension », c’est-à-dire où il existe de fortes demandes de recrutement que les employeurs peinent à satisfaire.

Parce que la qualification ne suffit pas, les entreprises partenaires des Restos s’engagent à nos côtés pour transmettre aux personnes accueillies les connaissances clés du métier, une expérience professionnelle, les codes de l’entreprise en les accueillant sur des périodes de stages (tutorées par leurs salarié(e)s).

La mission des Tremplins s’exerce donc sur 2 niveaux :

  • Favoriser l’accès aux métiers en tension des publics des Restos du Cœur,
  • Accompagner les entreprises partenaires des Restos dans leurs recrutements.