Bilan de la 29e campagne | Restos du Coeur

Bilan de la 29e campagne

C'est pas bientôt fini ?

C’est la question que les Restos se posent en voyant le chiffre effrayant du million de personnes accueillies franchi cet hiver. Mais ceux que les Restos accueillent nous poussent à demeurer positifs. Malgré le mur des difficultés qu’ils rencontrent, ils se montrent le plus souvent déterminés et conscients du fait que l’association cherche à les aider au mieux. En aura-t-elle durablement les moyens ?


Bénévoles

Plus de 66 000 aujourd’hui, ils sont irremplaçables, notamment pour accueillir fraternellement tous ceux qui n’ont d’autre choix que de venir pousser la porte d’un des 2069 centres d’activités. Grâce à eux, les frais généraux ne sont que de 7%. L’association recherche encore des bénévoles, en particulier aux postes d’informaticiens, de gestion ou de logisticiens.

Frigos de l'Europe

Après un dur combat de plus de 3 ans, les Restos, unis avec les trois autres associations françaises (Croix-Rouge, Secours Populaire et Banques alimentaires), sont parvenus à sauver ce programme initié par Coluche dès 1986 : distribuer une partie des stocks européens aux personnes les plus pauvres. Aujourd’hui, ce dispositif validé par les chefs de gouvernement et porté par une grande majorité des eurodéputés se nomme FEAD et restera en vigueur jusqu’en 2020. Mais son enveloppe n’a pas augmenté alors même que le nombre d’Européens à aider n’a cessé de croitre.

Collecte Nationale

Avec un nombre de grandes surfaces en augmentation de 6 % et des bénévoles encore plus nombreux, la collecte des 7 et 8 mars dernier nous permettra de venir en aide aux plus fragiles (personnes âgées, revenus les plus faibles, bébés, etc.) sans rompre l’aide alimentaire. Les 3/4 des centres Restos vont donc rester ouverts cet été.

Donateurs

Qu’ils soient privés ou partenaires industriels, les donateurs constituent de très loin la plus importante ressource des Restos. Leurs dons financent les missions sociales que l’association assure tout au long de l’année : aide alimentaire, distributions de repas chauds, mais aussi dispositifs d’insertion et d’aide à la personne. Frappés par la crise, les donateurs sont toujours généreux mais leurs contributions, en hausse constante depuis des années, baissent légèrement.

Enfoirés

Unique au monde, ce rassemblement d’artistes bénévoles qui n’a de commun que leur grand talent et une indéfectible générosité, représente tous les genres musicaux, toutes les générations… Pour la 25e année, près de 13 millions de téléspectateurs ont regardé le 14 mars sur TF1 le concert : « Bon Anniversaire les Enfoirés ». Suivi par le débat: « Les Restos du Coeur : c’est pas bientôt fini ? ».

Et demain ?

Il faut agir et vite. Depuis bientôt 30 ans, les Restos ont vu considérablement s’accroître le nombre de personnes accueillies. Engagée de longue date dans la lutte anti-gaspillage et dans la diversification de ses approvisionnements, l’association se bat pour que les agriculteurs qui souhaitent donner leur production puissent bénéficier des avantages de la loi Coluche. Ce combat a connu un premier succès avec la déduction fiscale des dons de lait. Près de 750 000 litres ont ainsi pu être collectés grâce à la générosité des producteurs. Mais cette première étape n’est absolument pas suffisante, la générosité doit pouvoir être valorisée et incitée dans toutes les filières de production. La règlementation doit donc être adaptée sans tarder pour permettre à chacun de contribuer à sa manière et selon ses moyens à l’effort national de solidarité. Sans oublier de rester fidèles aux fondamentaux qui ont fait le succès de la loi Coluche depuis un quart de siècle : liberté du don et transparence.