Le 28e hiver des Restos du Cœur | Restos du Coeur

Le 28e hiver des Restos du Cœur

A la veille du lancement de la 28e campagne d’hiver des Restos du Coeur, les Chefs d’Etats s’apprêtent à décider, les 22 et 23 novembre prochains, du sort de l’aide alimentaire européenne.

 

Si ce programme n’est pas préservé, les Restos seraient amputés de 23 % de repas. Pourtant, jamais le nombre de personnes accueillies par l’association n’a été aussi important. L’an dernier, les 63 000 bénévoles de l’association se sont mobilisés pour venir en aide à 870 000 victimes de la crise.

 

 

Les associations françaises unies

Depuis plusieurs mois, les Banques Alimentaires, la Croix-Rouge française, les Restos du Coeur et le Secours populaire français unissent leurs forces pour obtenir le maintien d’une aide alimentaire européenne aux plus démunis.

La Commission européenne a proposé, le 24 octobre dernier, un nouveau règlement proposant la création d’un Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis qui prendrait effet en 2014 et se substituerait à l’actuel PEAD*.

Ce nouveau dispositif, pourtant essentiel à 18 millions d’Européens, est largement en-dessous de l’enveloppe actuelle (2,5 milliards d’euros sur sept ans contre 3,5 milliards d’euros aujourd’hui).

Sept pays s’opposent même totalement au maintien de cette aide.
Pourtant, le nombre d’Européens vivant en-dessous du seuil de pauvreté ne cesse de croître. Et la perspective légitime de l’ouverture de ce programme à tous les Etats induit de nouveaux besoins que l’Europe ne saurait ignorer.

L’alerte des Restos a par ailleurs été entendue par le Gouvernement français, François Hollande ayant affirmé sa volonté de défendre un programme d’aide alimentaire lors des prochaines négociations budgétaires au Conseil.
* Programme Européen d’Aide aux plus Démunis, créé en 1987 et issus des stocks de la PAC.


L’Europe doit être à nos côtés

Les associations ont alerté les décideurs Européens sur la nécessité de couvrir les besoins mesurés par la Commission elle-même, a minima 4,75 milliards d’euros sur 7 ans (soit moins de 2 euros par Européen et par an).

L’Europe doit prendre conscience de l’urgence de la situation et se montrer digne de son prix Nobel lors du Conseil des Chefs d’Etats européens des 22 et 23 novembre prochains.

Le 26 novembre, les Restos ouvriront leurs 2040 centres aux populations les plus fragiles et espèrent pouvoir leur annoncer un avenir moins difficile.

 

theairfoodproject.com - Sensibiliser l’opinion publique

Depuis le 15 octobre, la population européenne soutient la démarche des associations sur le site web du AirfoodProject : en signant la pétition, en rejoignant les communautés Facebook/Twitter des Airfooders, mais aussi en postant leurs propres vidéos.

Des Airfoods géants s’organisent à Bruxelles et à Paris. Partout en France et en Europe, des témoignages de soutien viennent rejoindre ce mouvement.

Si le Airfood Project a déjà fait parler de lui, il ne nous reste que peu de temps pour faire « le plus de bruit possible ». Donnons encore plus d’écho à la mobilisation citoyenne !

Pour télécharger notre dossier de presse de 28e campagne ou notre rapport annuel 2012 cliquez ici