Ateliers de français, soutien scolaire et accès à Internet accompagné

Dans le but de lutter contre toute forme d’exclusion et de favoriser l’égalité des chances, les Restos du Cœur s’efforcent de soutenir les personnes accueillies dans l’accès à la langue française, orale et écrite.


Lire, écrire, calculer, communiquer et s’exprimer sont des atouts indispensables à une insertion socio-professionnelle réussie. C’est pourquoi les Restos proposent deux types d’ateliers : l’accompagnement scolaire à destination des enfants et des adolescents, ainsi que des ateliers de français à destination des adultes.

L’accompagnement scolaire

Afin que les enfants ne connaissent jamais les situations de précarité que peuvent vivre leurs parents, les ateliers d’accompagnement scolaire sont ouverts à tous les enfants du CP à la terminale, que leurs parents soient, ou non, inscrits à l’aide alimentaire des Restos du Cœur. Dans ces ateliers, les enfants bénéficient d’un accompagnement individualisé. L’objectif est non seulement de conforter les apprentissages mais aussi de redonner confiance en soi et de retisser les liens avec l’école. Ces ateliers se déroulent dans un contexte convivial, favorisant les échanges et l’apprentissage de la civilité.

73 centres sur 41 départements ont accueilli 1 017 enfants grâce à 355 bénévoles

©Eric Patin

Les ateliers de français

L’absence de maîtrise du français, les difficultés à lire, écrire ou compter constituent pour les personnes accueillies aux Restos un obstacle majeur à leur insertion sociale voire professionnelle, un frein à leur épanouissement personnel.

Pour les aider, les bénévoles des Restos du Cœur proposent des ateliers adaptés au niveau des apprenants :

  • Une remise à niveau pour les illettrés
  • L’apprentissage du Français Langue Etrangère (FLE) pour ceux qui savent lire et écrire dans leur propre langue
  • L’alphabétisation (ALPHA) pour ceux qui n’ont jamais appris à lire ni à écrire.

Au-delà d’une meilleure maîtrise de la langue, les ateliers visent une plus grande confiance en soi, une meilleure autonomie des participants.

Des mises en situation variées concourent à la découverte des pratiques culturelles de notre pays.

Les apprenants d’origine étrangère sont aussi soutenus dans des démarches spécifiques : rechercher une activité professionnelle, rédiger un courrier, remplirles demandes administratives, obtenir le permis de conduire, passer le DILF (Diplôme d’Initiation à la Langue Française) et dans le suivi de la scolarité de leurs enfants. L’encadrement de ces ateliers est constitué de bénévoles Restos auxquels est proposée une formation interne spécifique.

1 320 bénévoles dans 255 centres sur 79 départements auprès de 6 155 apprenants.

L’ambiance de travail est très bonne. Le fait de laisser une trace écrite de nos cours permet un suivi du travail effectué et des progrès des apprenants. Les échanges avant et après cours sont toujours bénéfiques. Il y a des disparités dans les niveaux mais le groupe fonctionne plutôt bien. Les apprenants sont pour la plupart assez motivés. Ils participent bien à l’oral ou à l’écrit et c’est pour moi une grande satisfaction. La difficulté est l’absentéisme et ne permet pas de vraiment structurer les cours dans la continuité. La régularité de l’apprentissage et la progression vont de pair. Les situations individuelles de chaque apprenant sont très diverses. C’est une population en situation souvent précaire et notre travail leur est utile.

Philipee, bénévole à l'atelier de français du centre de Saint-Hilaire (76)

L’accès à Internet Accompagné

Toutes les personnes accueillies n’ont pas accès à un ordinateur et à Internet et manquent de connaissances sur leur utilisation (Word, Excel, Internet, Email, Skype…). C’est pourquoi les Restos du Cœur ont mis en place des ateliers d’accès à Internet accompagnés qui permettent d’offrir une première approche de ces technologies, encadrée et accompagnée par des bénévoles compétents. Ces outils sont indispensables pour une réinsertion sociale réussie (envoyer des emails, rédiger des courriers, rechercher un emploi, faire son CV, consulter le site de la CAF, de Pôle Emploi, …), pour créer du lien mais aussi pour garder contact avec sa famille qui est pour la plupart du temps très éloignée (communication via Skype, envoi des photos…).

Les personnes qui viennent à ces ateliers sont contentes car elles apprennent énormément et elles se sentent beaucoup plus confiantes, cela leur permet aussi de se re-sociabiliser et d‘entreprendre le chemin de la réinsertion.

AD 78, centre de Plaisir –(Patrick)

227 ateliers sur 37 départements, et 142 bénévoles accompagnent 1 170 apprenants.

Contact

Réseau des Ateliers de Français des Restos du Cœur
42 rue de Clichy – 75009 Paris
Tel: 01 53 32 23 24 – Fax: 01 53 32 23 10
reseau-atelierfrancais@restosducoeur.org